Que faire contre les coliques du bébé ?

Les coliques sont fréquentes chez les bébés © S.Kobold - AdobeStock.com

Les parents de bébés souffrant de coliques du nourrisson sont souvent au bord du désespoir. Les premières semaines avec bébé sont de toute façon assez turbulentes, mais si le rejeton hurle et crie sans raison apparente, de nombreux parents se sentent impuissants. Nous t’expliquons ce qu’est une colique et te donnons des conseils précieux pour calmer ton enfant qui hurle.

Publicité

Qu’est-ce que les coliques ?

Lorsqu’en criant ton bébé se tord, ramène ses jambes contre son ventre ou agite violemment ses membres, il peut souffrir de coliques. D’autres symptômes sont le visage tout rouge, les poings serrés et des ballonnements.

Les pleurs intenses et inconsolables, apparemment sans raison apparente, peuvent durer jusqu’à trois heures par jour et se manifester au moins trois fois par semaine. Les pleurs et les cris sont généralement déclenchés par des douleurs de type crampe dans l’abdomen de l’enfant. Environ un nourrisson sur cinq en souffre.

Les médecins décrivent une colique comme un trouble de la régulation, mais la cause exacte n’est malheureusement pas encore élucidée. Cependant, les experts ont quelques explications possibles :

  • Le développement du système digestif provoque des douleurs.
  • Le bébé se sent mal en raison des nombreux changements physiques et psychiques.
  • Il souffre de ballonnements.
  • Souvent, à la fin de la journée, les nourrissons sont surmenés par leur environnement et les nouvelles impressions et commencent à pleurer.
  • Certains experts pensent que les coliques peuvent être déclenchées par des allergies alimentaires (allergènes dans le lait maternel) ou fumées de tabac.

Ton enfant parcourt de nombreuses étapes de développement mental et physique pendant les premières semaines de vie et nécessite alors beaucoup de soutien. Veille à ce que ton petit trésor ne soit pas surstimulé et qu’il dorme suffisamment. Ces causes psychosociales font souvent pleurer les enfants. En criant, les petits avalent beaucoup d’air, ce qui peut aussi déclencher une colique.

Coliques des trois mois : comment calmer ton bébé qui crie

Tous les bébés crient, les nouveau-nés même jusqu’à deux heures par jour. Mais si ton rejeton souffre de coliques, il sera vraiment inconsolable à intervalles réguliers. Une forte colique peut être la cause de cris pendant de nombreuses heures, et le fait de l’allaiter dans cet état d’agitation et de nervosité peut prendre beaucoup de temps. Voici comment calmer ton bébé :

  • Tiens ton enfant tout près de ton corps ou emmaillote-le.
  • La surstimulation peut éventuellement aggraver la colique. Fais donc en sorte que sa chambre soit calme et sombre. Si tu as l’impression que ton enfant ne se calme pas non plus dans tes bras, pose-le un moment dans son berceau pour que tu puisses respirer (mais reste à proximité).
  • Si ton bébé ne veut pas être couché, berce-le dans tes bras ou dans le porte-bébé.
  • Masse-lui doucement le ventre dans le sens des aiguilles d’une montre pour libérer d’éventuelles constipations ou ballonnements.
  • Des bruits ou vibrations réguliers peuvent aussi aider, comme le sèche-cheveux ou l’aspirateur. Ces bruits calment et endorment littéralement certains bébés.
  • Le « petit rot » est très important après chaque repas : installe ton trésor sur ton épaule et masse-lui le dos jusqu’au renvoi.
  • Pendant les repas, tiens-le le plus possible droit pour réduire les ballonnements.
  • Si ton bébé est nourri au lait en poudre, veille à ce que la tétine soit toujours remplie de lait pour éviter qu’il tète de l’air.

Cherche de l’aide et du soutien auprès d’une sage-femme ou de ton pédiatre en cas de coliques du nourrisson très tenaces. Prends aussi soin de toi : si tu te rends compte que tu es à bout de forces, demande de l’aide à ton partenaire, tes amis ou ta famille. Tu pourras surmonter cette période difficile avec ta famille en ayant toi-même suffisamment d’énergie.

Conclusion
Les enfants ayant des ballonnements et des coliques ont des phases de pleurs et de cris et sont agités. Les coliques du nourrisson sont pénibles pour l’enfant et pour les parents. Cependant, cette période fatiguante passe. Il faut seulement du soutien, du temps, de la patience et des nerfs solides.

Tags:

Ton appréciation

3/5 (1 Stimme)

COMMENTAIRES (0)