Lolette — pour ou contre

Tétine — oui ou non ? Pour ou contre ?
Lolette pour le bébé - pour ou contre © Ramona Heim - AdobeStock.com

Les avis divergent sur la question : la lolette abîme-t-elle les dents ? A-t-elle un effet contre la mort subite du nourrisson ? Le pouce n’est-il pas la meilleure solution ? La plupart des enfants répondent à la question d’eux-mêmes : soit ils refusent la lolette, soit ils ne l’utilisent que pour s’endormir. D’autres encore ne peuvent se passer de lolette.

Publicité

La lolette n’est pas faite pour calmer les différents besoins naturels de l’enfant

En tant que parents, avant de donner une lolette à votre enfant pour qu’il se calme, vous devez vous assurer qu’il ne manque de rien : il ne faut pas dissimuler la fatigue, la faim, la soif, la peur ou simplement le besoin d’affection par une lolette ; elle ne devrait servir qu’à aider l’enfant à se calmer plus rapidement.

Éviter les irritations

Il est déconseillé d’utiliser la lolette avant que toi et ton enfant n’ayez une certaine routine pour l’allaitement, car la succion pourrait provoquer des irritations. Certains craignent que la lolette ne raccourcisse la période d’allaitement, mais cela n’a pas été prouvé scientifiquement. De plus, ce problème ne concerne pas les enfants qui boivent au biberon, car ces derniers sont déjà habitués aux tétines en caoutchouc ou en silicone.

Le facteur de la dépendance

Le réflexe de succion est encore très fort chez les bébés et c’est ce qui fait d’eux des amateurs de lolettes. C’est une aide efficace pour s’endormir que les enfants peuvent gérer seuls : elle apporte donc une certaine forme d’indépendance. Pendant la première année de leur vie, les enfants se réveillent souvent brièvement pendant la nuit, la lolette peut aider à se rendormir rapidement.

Conseils pour la nuit

Jusqu’à ce que l’enfant soit capable de se mettre lui-même la lolette dans la bouche, il est conseillé aux parents d’avoir une lolette de rechange à portée de main, car il n’y a rien de plus pénible que de se mettre, au milieu de la nuit, à la recherche de la lolette disparue. Beaucoup de drogueries vendent aussi des lolettes fluorescentes qui brillent dans la nuit et sont ainsi facilement repérables.

Conséquences sur la dentition

Ce qui est valable dans beaucoup d’autres domaines l’est aussi ici : l’emploi de la lolette ne devrait pas être exagéré afin de ne pas influencer négativement le développement des dents de ton enfant. Plusieurs études ont montré qu’il existe une relation entre un usage prolongé de la lolette et des dents supérieures trop inclinées vers l’avant et d’autres anomalies dentaires. Les experts conseillent donc de limiter l’usage de la lolette entre 12 et 18 mois. À l’apparition de la deuxième dent, les lolettes ne devraient plus être utilisées.

La lolette ou le pouce ?

Il est plus facile de contrôler la succion avec les lolettes qu’avec le pouce. Pour les enfants qui ont des otites moyennes à répétitions ou des otites chroniques, il est préférable de l’utiliser avec retenue, car cela peut présenter un facteur de risque supplémentaire pour les problèmes de ventilation de l’oreille.

La lolette contre la mort subite

Aux États-Unis, les scientifiques supposent que le risque de mort subite peut être réduit par l’utilisation de la lolette. C’est pourquoi, la société américaine de pédiatrie la conseille de manière générale dès le deuxième mois et jusqu’à la fin de la première année de vie.

Ne prends jamais dans ta bouche la lolette de ton enfant pour la nettoyer ! Il y a des risques de transmission de caries et de virus.

Tags:

Ton appréciation

5/5 (1 Stimme)

COMMENTAIRES (0)