Le quatrième examen du bébé

Dès la naissance, le pédiatre effectue des examens préventifs réguliers. Lors du quatrième examen, il contrôle le développement physique et mental pour détecter et traiter d’éventuels troubles le plus tôt possible. Les observations de la famille lui sont une aide précieuse.

Publicité

Le bon développement du bébé

Ton bébé a entre trois et quatre mois et se trouve dans une phase très active de son développement. Lorsque le pédiatre détecte d’éventuels troubles dans le cadre du quatrième examen, il peut commencer un traitement. Les parents peuvent se préparer au contrôle en établissant une liste :

  • Est-ce que ton bébé se tient droit ou s’étire et se recroqueville souvent et de manière anormale ?
  • Serre-t-il souvent le poing et peut-il tenir seul un jouet dans sa main ?
  • Etablit-il un contact visuel constant avec toi et suit-il des objets avec ses yeux ?
  • Sourit-il lorsqu’on lui parle gentiment et réagit-il clairement aux bruits, même légers ?
  • Tête-t-il bien ou vomit-il souvent ?

Grâce à tes observations, le pédiatre peut déjà tirer des conclusions orthopédiques et neurologiques importantes. Il contrôle minutieusement :

  • le poids, la taille, le périmètre crânien
  • les réflexes, l’ouïe, la vue
  • la souplesse, la capacité à tenir sa tête tout seul pendant de courts instants
  • la réactivité (contact d’une main à l’autre ou de la main à la bouche, éventuellement premières tentatives pour attraper un objet)
  • le développement des organes, des articulations, de la hanche
  • la taille de la fontanelle (fente au sommet du crâne) pour la suite de la croissance du crâne
  • le développement du langage (babillement), capacité de faire entendre sa voix (couinement joyeux)

A l’aide de la courbe des percentiles (courbe de croissance), le médecin vérifie régulièrement la taille et le poids.

Qui prend en charge les coûts des examens préventifs ?

Le pédiatre consigne chaque examen et leurs résultats dans le carnet de santé de l’enfant. L’assurance-maladie rembourse tous les examens préventifs recommandés et les médicaments nécessaires. Le plan de vaccination du nouveau-né est vérifié à chaque contrôle. La vaccination n’est pas obligatoire en Suisse, mais recommandée. Ton pédiatre t’en expliquera précisément les avantages. Certains cantons prescrivent les vaccins contre le tétanos et la diphtérie. Si tu fais vacciner ton enfant dès sa naissance, il aura un rappel au quatrième examen.

Les premiers mois de vie sont une véritable aventure pour toi et ton enfant. Avec l’aide des contrôles réguliers chez le pédiatre, la famille se rend compte des progrès du bébé. Les éventuels problèmes seront rapidement découverts et traités. Une croissance harmonieuse est favorisée dès le départ et marque le début d’une enfance heureuse et protégée.

Le cinquième examen préventif a lieu entre six et sept mois. Le médecin contrôlera entre autres les différentes capacités de coordination du bébé.

Tags:

Ton appréciation

4/5 (1 Stimme)

COMMENTAIRES (0)