Formes de handicap

Formes de handicap © satura_/ AdobeStock.com

Dans le langage courant, un enfant est considéré comme handicapé lorsqu'il présente un retard de développement physique ou mental en comparaison avec des enfants de son âge. Un handicap doit donc toujours être vu par rapport à d'autres personnes. Cela semble simple. Mais il existe différentes définitions, ainsi que différentes formes et causes de handicaps.

Publicité

Quand parle-t-on d’un handicap ?

Selon la loi suisse sur l’égalité pour les handicapés, est considérée comme handicapée toute personne dont la déficience corporelle, mentale ou psychique présumée durable l’empêche d’accomplir les actes de la vie quotidienne, d’entretenir des contacts sociaux, de se mouvoir, de suivre une formation ou d’exercer une activité professionnelle ou la gêne dans l’accomplissement de ces activités. (Source : loi suisse sur l’égalité pour les handicaps, article 2).

Il existe d’autres définitions de l’OMS ou de différentes organisations et associations de personnes handicapées.

Quels sont les différentes catégories de handicaps ?

Les handicaps peuvent être différenciés selon les déficiences, les causes et le moment où les dommages sont survenus. Le handicap mental est généralement différencié du handicap physique.

Le trouble de l’apprentissage est, suivant les définitions, considéré comme une catégorie à part ou fait partie des handicaps mentaux.

Le handicap physique est défini en fonction des parties du corps ou des systèmes organiques concernés (p.ex. paralysie, handicap sensoriel comme cécité, surdité, etc.).

En outre, un handicap congénital est différencié d’un handicap acquis. Un handicap congénital survient pendant la grossesse, par exemple en raison de malnutrition, d’infections ou d’anomalies chromosomiques comme la trisomie 21. Un handicap acquis survient pendant ou après la naissance suite à des complications possibles pendant l’accouchement ou à des dommages postérieurs causés par un accident ou une tumeur.

Quelle est la différence avec un enfant souffrant d’une maladie chronique ?

La différence entre une maladie chronique et un handicap se définit surtout dans l’évolution.
Un handicap est une déficience par rapport aux enfants ou adultes du même âge.
Une maladie chronique est un processus permanent d’altération dégénérative causé par des infections ou d’autres maladies qui change sur la durée ou en cas de traitement.

Limitation des risques

Le risque concernant les handicaps augmente avec l’âge des parents, surtout pour la trisomie 21.

Tu te rends certainement aux consultations prénatales chez le/la gynécologue. Il/elle déterminera à l’aide des échographies si ton bébé a un éventuel handicap. De nombreux traitements peuvent déjà débuter pendant la grossesse. En cas de suspicion d’une anomalie chromosomique comme la trisomie 21, ton/ta gynécologue peut analyser le liquide amniotique. Voici les informations détaillées concernant la ponction du liquide amniotique.

Il va de soi que tu dois renoncer à fumer et à consommer de l’alcool pendant la grossesse. Grâce à une alimentation équilibrée, tu veilles à fournir à ton bébé un apport suffisant en vitamines et nutriments et tu le protèges contre les infections.

Après la naissance, le pédiatre propose des consultations préventives pour ton bébé.

Les personnes qui vivent avec un handicap depuis qu'elles sont bébés ou enfants peuvent souvent, grâce à une aide adaptée, gérer la situation plus facilement et de manière détendue.

 

Tags:

Ton appréciation

5/5 (1 Stimme)

COMMENTAIRES (0)