Chute de cheveux après l’accouchement

Chute, Chute de cheveux, Chute cheveux, Chute des cheveux
Chute de cheveux chez la femme © © ia_64 - AdobeStock.com

Chute de cheveux : Environ trois mois après l’accouchement, les cheveux perdent de leur brillance et tombent par touffes. Que se passe-t-il ? Y-a-t-il une possibilité de stopper ce processus ? De nombreuses femmes enceintes sont en effet ravies de leur chevelure particulièrement épaisse et brillante pendant la grossesse.

Publicité

Au secours ! L’oreiller est couvert de cheveux

De nombreuses mamans ont déjà entendu qu’une grossesse peut laisser des traces comme les vergetures, la faiblesse du plancher pelvien ou le babyblues. Le fait de se réveiller un matin avec l’oreiller couvert de cheveux effraie beaucoup de jeunes mamans. La baisse du taux d’œstrogène en est la cause.

La production d’œstrogène augmente pendant la grossesse. Cette hormone maintient les cheveux plus longtemps que d’habitude dans leur phase de croissance, à savoir 95% au lieu de 80-90%. Avec la baisse du taux d’œstrogène après l’accouchement, davantage de cheveux entrent  dans une phase de repos et finissent par tomber au bout de trois mois. Chaque femme perçoit différemment ce phénomène suivant l’importance et la structure de sa chevelure.

La chute de cheveux s’arrête-t-elle spontanément ?

Ne te fais pas de souci si tu perds tes cheveux après la grossesse. Les experts appellent ce processus un effluvium post-partum (effluvium : chute de cheveux ; post-partum : après l’accouchement). Tout rentre généralement dans l’ordre au bout de six mois maximum, soit neuf mois après l’accouchement. La chute de cheveux s’arrête spontanément et la même quantité de cheveux repousse. Tu ne t’en rendras pas compte immédiatement, car un cheveu pousse seulement un à deux centimètres par mois. 

La faute à des facteurs extérieurs ?

La chute de cheveux après la grossesse est souvent interprétée comme une réaction à la nouvelle situation. Le stress ou le manque de sommeil de la maman pendant les premiers mois de vie de son bébé peut influencer la chute de cheveux. Cette hypothèse est cependant difficile à prouver. Il est rassurant de savoir que l’équilibre hormonal en est la cause, et non des facteurs extérieurs. Le taux hormonal se régularise à nouveau spontanément.

Comment éviter la chute des cheveux ?

Application externe:

  • Veille à avoir une alimentation équilibrée, riche en minéraux et en vitamines. Une alimentation équilibrée et complète est d’autant plus indiquée si tu allaites, et la viande, le poisson et les œufs doivent faire partie de ton menu. Demande conseil à ton médecin si tu souffres d’une carence en vitamines ou en minéraux (carence en fer !).
  • Utilise des shampooings à la biotine ou à la caféine et exempts de parfums
  • N’attache pas tes cheveux, les élastiques les abiment inutilement

Application interne:

  • Les compléments alimentaires peuvent aider, demande conseil à ton médecin, à ton pharmacien ou à ton droguiste
  • Les sels Schüssler Calcium fluoratum D12 (Nr. 1), Calcium phosphoricum D6 (Nr. 2) et Silicea D12 (Nr. 11) peuvent également être utiles, demande conseil à la pharmacie ou à la droguerie

En conclusion, on peut retenir que l’expérience de la perte des cheveux est déstabilisante, mais qu’elle n’est pas inquiétante. Chaque maman rencontre ce phénomène, et jamais une femme n’a dû porter une perruque en raison d’une chute de cheveux suivant un accouchement.

 

Tags:

Ton appréciation

5/5 (3 Stimmen)

COMMENTAIRES (0)