Allergies chez les bébés et les petits enfants

Il est particulièrement important de reconnaître les premiers signes d’allergie en début de vie. Découvre quelles sont les manifestations typiques d’allergies et comment elles surviennent. Cela te permettra de mieux protéger ton enfant, car la plupart des allergies sont déclenchées par des aliments.

Publicité

Pourquoi les bébés sont-ils concernés ?

Depuis 50 ans, on parle de plus en plus souvent des allergies. Actuellement, 20 à 25% de la population en Suisse souffre d’allergie. Pendant les premiers mois de vie en particulier, l’alimentation du bébé constitue la base de la prévention. L’allaitement est recommandé jusqu’au sixième mois au moins. Il faut ensuite veiller à donner une alimentation adaptée aux enfants, mais ce n’est pas tout. Les experts ont avancé dernièrement que le bébé manifeste plus souvent des réactions allergiques si le contact avec des germes de l’environnement et des agents pathogènes est réduit. Grâce à eux, le petit enfant peut entraîner son système immunitaire. Si un bébé n’a pas eu ces contacts, il réagira dès la petite enfance avec une allergie à ces germes-là.  

Prédisposition aux allergies chez le bébé

Ce ne sont pas seulement les facteurs externes qui provoquent de l’allergie. Lorsque maman ou papa avaient déjà en tant qu’enfant ou ont à l’âge adulte des symptômes allergiques comme la neurodermite, l’asthme ou autres, la probabilité que leurs bébés réagissent avec une éruption cutanée augmente. D’autres symptômes apparaissent aussi souvent et ressemblent à ceux qui surviennent en cas d’alimentation incorrecte du bébé.

Les allergies se manifestent de différentes manières

Une allergie est une réaction à une substance non toxique. Les bébés manifestent souvent pendant la première année de leur vie une allergie au lait de vache, au soja, au blé ou au blanc d’œuf. Des facteurs externes comme la pollution atmosphérique par la poussière ou les gaz d’échappement, mais aussi la fumée de cigarette, peuvent favoriser les réactions allergiques. Les piqûres d’insectes ne doivent pas non plus être sous-estimées.

Les allergies se manifestent par une éruption cutanée ou par l’enflure des muqueuses nasales et de la bouche. L’asthme peut être dangereux chez l’enfant s’il n’est pas diagnostiqué ni traité. L’éruption cutanée peut se manifester de différentes manières. La neurodermite compte parmi les allergies les plus fréquentes, se manifeste par des démangeaisons persistantes et est déclenchée surtout par une alimentation incorrecte du bébé.

Il est recommandé de consulter un pédiatre, car une allergie se déclare sous des formes très diverses. Elle doit toujours être prise au sérieux chez les jeunes enfants et ne doit en aucun cas être sous-estimée. En cas d’asthme ou de neurodermite, des médicaments sur ordonnance soulageront efficacement au quotidien. Il n’est pas nécessaire de surprotéger le petit enfant contre les facteurs externes. Les facteurs de stress doivent cependant être évités.

Tags:

Ton appréciation

3/5 (2 Stimmen)

COMMENTAIRES (0)