Pour quelle raison les trotteurs ou youpalas sont-ils déconseillés ?

Développement du bébé © Olesia Bilkei - AdobeStock.com

Pour aider activement l’enfant dans l’apprentissage de la marche, de nombreux parents achètent un trotteur, même si ces auxiliaires sont très critiqués depuis un certain temps. Dans cet article, nous t’expliquons pour quelle raison il est conseillé de renoncer à cela et comment aider ton enfant à apprendre à marcher.

Publicité

Trotteurs : des auxiliaires dangereux à ne pas sous-estimer

Les trotteurs sont très controversés, même s’ils sont conçus pour aider activement les petits dans l’apprentissage de la marche. Les modèles que l’on trouve dans le commerce sont aussi appelés babywalker ou youpalas et, malgré certaines interdictions prononcées par des experts, le nombre de variantes disponibles sur le marché continue malheureusement à augmenter.

Les trotteurs causent régulièrement de graves accidents tels que brûlures, empoisonnements ou chutes importantes. Les youpalas sont conçus pour les petits de 6 à 15mois. Ils consistent généralement en un support sur roues avec siège intégré. L’enfant y est assis ou debout et peut toucher le sol avec la pointe des pieds ou le pied. Dès que le bébé se pousse sur le sol, l’appareil se met à rouler. On peut imaginer qu’il s’agit d’une solution idéale, mais de nombreux tests ont montré que les trotteurs sont inutiles et dangereux. Voici pourquoi :

1. La vitesse
Suivant la capacité et le développement de l’enfant, le babywalker peut prendre de la vitesse. Ton enfant risque alors de se cogner contre des coins de table, des étagères et armoires et de se blesser. Un youpala peut atteindre une vitesse allant jusqu’à 10 km/h et les parents n’ont souvent pas le temps de réagir en cas de danger.

2. Danger de chute
Dans un trotteur, un enfant peut facilement tomber en bas des escaliers ou sur des obstacles. Dans ce cas, le risque de commotion cérébrale, de bras ou jambe cassée ou même de fracture du crâne est fréquent.

3. Brûlures / empoisonnements
Dans son youpala, ton enfant est plus ou moins debout et atteint des choses situées en hauteur. Il risque alors de toucher la casserole d’eau bouillante sur la cuisinière ou les médicaments sur la commode.

4. Retard dans le développement
Contrairement à ce que l’on pense, la motricité de nombreux enfants qui passent des heures dans un trotteur se développe moins rapidement. Ils n’apprennent donc pas à marcher plus rapidement.

Comment aider ton enfant à apprendre à marcher

Avant d’apprendre à ton enfant à marcher, ses os, articulations et muscles doivent être suffisamment solides pour pouvoir faire les premiers pas. Tu ne peux donc pas accélérer le développement moteur de ton enfant mais tu peux l’aider à apprendre à marcher de la manière suivante :

  • Donne à ton enfant la plus grande liberté de mouvement possible.
  • Félicite ton enfant lorsqu’il a réussi quelque chose de nouveau.
  • Ne pousse pas ton enfant à s’asseoir seul trop vite.
  • Fais de la place dans le logement et sécurise les pièces.
  • Au début, renonce à lui mettre des pantoufles – les chaussettes antiglisse sont meilleures pour la posture du pied.
  • Les chutes font partie de l’apprentissage : encourage ton bébé à persévérer.
  • Renonce à acheter un trotteur !

Souvent, les enfants sont très curieux et font leurs premiers pas lorsqu’ils sont effectivement prêts pour cela. Tu peux cependant donner à ton enfant la possibilité de beaucoup bouger en le laissant aller à quatre pattes et en évitant de le laisser des heures dans sa chaise.

 

Tags:

Ton appréciation

0/5 (0 Stimmen)

COMMENTAIRES (0)