Phases maman et papa : comment gérer le rejet ?

Phases maman et papa © Flamingo Images - AdobeStock.com

La petite famille est enfin au complet et déborde de bonheur. L’un des parents va rester pendant quelques temps à la maison et s’occuper intensément de son rejeton alors que l’autre retournera au travail. Les moments où le papa ou la maman rentre à la maison et que tout la famille est réunie sont toujours merveilleux. Mais que faire lorsque le bébé ne veut rien savoir de l’un des parents ? Lorsqu’il refuse le bisou, comme si on lui voulait du mal et pleure même si papa ou maman s’approche de trop près ?

Publicité

Les phases pendant lesquelles le bébé accepte principalement une personne de référence (en général le parent qui passe le plus de temps avec lui) sont normales pendant les premiers mois et sont importantes pour son développement.

Les parents doivent apprendre à gérer ces périodes où l’enfant semble avoir peur de l’un d’eux car en général, elles ne durent pas longtemps. Mais pour quelle raison le bébé réagit-il ainsi ?

Pas papa – raison pour laquelle les bébés s’attachent particulièrement à leur maman

Juste après la naissance, la mère et l’enfant poursuivent une relation particulièrement symbiotique. Ce lien est naturel car le bébé ne se reconnaît pas encore comme une personnalité indépendante mais reconnaît l’odeur, la voix et la présence de la personne qui l’a porté pendant la grossesse.

L’allaitement est l’unique source de nourriture et un contact intime entre la mère et l’enfant, qui renforce encore cet effet. En tant que père, il est nécessaire d’accepter au début de devoir partager et la maman et l’enfant. Au plus tard vers l’âge de deux ans, le petit enfant se détache petit à petit de la relation symbiotique avec sa mère. Comme il est certain de l’amour de sa mère, le parent qui n’est pas toujours avec lui devient soudain intéressant. Dans certaines situations, par exemple lorsque le petit bout de chou doit être consolé, maman reste la première à pouvoir agir. Mais vers cet âge, l’enfant commence à construire une relation équivalente avec ses deux parents, s’identifie aux deux rôles et reconnaît aussi le sexe des parents. En fait, tout se déroule généralement comme l’a prévu la nature. Mais que se passe-t-il si papa reste à la maison ou si l’enfant ne peut se détacher de sa mère ?

Papa-enfant et maman-enfant – à partir de quand cela devient-il crucial ?

Si le père a décidé de rester les premiers temps à la maison avec le bébé, il va créer un lien fort avec lui. La personne de référence d’un bébé est celle qui s’occupe le plus de lui.

Il est conseillé aux mères qui travaillent de continuer à allaiter, notamment pour renforcer leur relation avec le bébé. Lorsqu’un petit enfant reste pendant longtemps dans la phase « seulement maman/seulement papa », il est conseillé aux parents de réfléchir aux différentes causes possibles :

  • Y a-t-il ou y-a-t-il eu des tensions dans la relation ?
  • Le parent qui s’occupe de l’enfant ne l’accapare-t-il pas trop ? 
  • Le parent que l’enfant rejette n’est-il pas trop peu présent, raison pour laquelle l’enfant ne parvient pas à s’habituer à lui ?

Si les parents agissent en se basant sur leurs réflexions, la phase en question va certainement prendre fin. Certaines activités restent cependant parfois réservées à l’un des parents. Papa est plus doué en grimaces et maman sait si bien coiffer. Les enfants ne décident pas selon des points de vue réfléchis mais de manière spontanée.

Un problème peut se poser lorsque les parents rivalisent inconsciemment pour avoir les faveurs de leur rejeton ; la phase de rejet peut alors se prolonger et tourner en compétition.

Ne pas prendre le rejet personnellement et apprendre à supporter de telles phases

Une vie familiale harmonieuse ne va pas de soi. Pour cela, les parents doivent se mettre d’accord sur l’éducation des enfants. Si l’enfant devient un objet de discorde, tout le monde est perdant. Deux principes de base aident à gérer les situations difficiles : 

Le parent rejeté ne doit pas exprimer sa déception car dans ce cas, il va inconsciemment se distancer et l’enfant le ressentira. La situation va alors dégénérer. Même si cela n’est pas évident, il est donc nécessaire de passer par dessus le rejet involontaire de l’enfant.

Il en va de même concernant la manière dont les parents abordent dans le comportement de l’enfant. S’il a appris à jouer de son pouvoir pour parvenir à ses fins, il aura tendance à le faire régulièrement. Inversement, il se calmera dans les bras de papa si maman lui donne la chance de le faire et se cache un moment. Le mot magique n’est pas traitement de choc mais accoutumance. Et les parents doivent apprendre à laisser l’enfant s’habituer !

Tu découvriras ici pour quelle raison les pères sont si importants pour leurs filles ou pour leurs fils.

Lorsque les parents ont de la peine à accepter cette phase de leur enfant, ils ne doivent pas hésiter à demander de l’aide, par exemple auprès d’un service de conseil pour les familles.

Tags:

Ton appréciation

4/5 (7 Stimmen)

COMMENTAIRES (0)