La respiration du bébé

Respiration du bébé © dinaphoto - AdobeStock.com

Au début de sa vie, un bébé doit d’abord apprendre comment fonctionne la respiration. De nombreux parents sont inquiets pendant cette phase d’apprentissage. Ils observent régulièrement leur enfant et constatent parfois un changement de respiration, allant de profonde et rapide à lente et superficielle. De petites pauses respiratoires sont aussi normales chez le bébé.

Publicité

La respiration du bébé pendant les trois premiers mois

La respiration des nouveau-nés s’appelle « respiration périodique ». Le petit cœur bat beaucoup plus rapidement que chez les adultes. L’enfant doit respirer plus souvent et plus vite pour s’oxygéner. Au début, des bruits de respiration sont normaux autant lors des phases d’éveil que pendant le sommeil. La respiration est accompagnée de reniflements, sifflements et gémissements. Les pauses respiratoires peuvent durer jusqu’à cinq secondes pendant les trois premiers mois et ne sont pas inquiétantes.

Comment respire ton bébé ?

Les enfants respirent parfois très doucement. En posant ta main sur le buste du bébé, tu peux certainement sentir l’inspiration et l’expiration. Tu pourras aussi percevoir sa respiration en approchant ton visage tout près de lui.

Quand il faut consulter ?

Lorsque tu constates une cyanose du visage, des lèvres, des pieds et des mains, il peut s’agir d’un manque d’oxygène. Consulte un médecin le plus rapidement possible, quel que soit l’âge de l’enfant.

Il en va de même lorsque l’enfant respire plus vite que 60 fois par minute sur une plus longue durée.

Consulte aussi le pédiatre en cas de pauses respiratoires au-delà de dix secondes.

Une toux irritative ou de l’ingestion, une transpiration et l’essoufflement sont aussi des signaux alarmants.

Le plus important consiste à garder son calme, même si l’inquiétude est grande ! Les enfants sentent l’agitation qui peut aggraver leurs symptômes.

Que faire en cas de nez bouché ?

Les sinus nasaux des nouveau-nés sont encore en cours de développement, ce qui complique la respiration par le nez. Lors de la tétée au sein ou au biberon, mais aussi pendant le sommeil, des glaires et de la morve peuvent fortement déranger la respiration du bébé. Il est alors indispensable d’aspirer régulièrement les glaires nasales et d’humidifier les muqueuses avec du sérum physiologique pour nourrissons. Tu en trouveras dans chaque pharmacie, tout comme des mouches-bébés. Voici d’autres conseils pour les soins de bébé.

En grandissant, l’enfant devient de plus en plus éveillé et sa respiration se stabilise.

 

Tags:

Ton appréciation

2,9/5 (10 Stimmen)

COMMENTAIRES (0)