Conseils pour la baignade et la nage avec les bébés et enfants © Microgen - AdobeStock.com

Conseils pour la baignade et la nage avec les bébés et enfants

Quels dispositifs d’aide à la nage sont recommandés en fonction de l’âge des enfants ? Et à quoi faut-il veiller ? Cet article fournit des informations et conseils sur le sujet de la baignade.

Publicité

Les meilleurs dispositifs d’aide à la nage

Les dispositifs d’aide à la nage se répartissent en trois groupes différents :

1. Dispositifs d’aide pour nageurs passifs :
Cela englobe les sièges de natation et bouées avec ceintures de sécurité. Ils ne peuvent pas être utilisés pour apprendre à nager et servent à familiariser les petits avec l’eau.

2. Dispositifs d’aide pour premiers mouvement de nage :
Ces dispositifs sont portés directement sur le corps (p. ex. brassards ou ceinture de natation). Ils offrent à l’enfant une situation stable, le maintiennent sur l’eau et lui permettent d’apprendre à faire les premiers mouvements de nage.

3. Dispositifs d’aide pour nageurs actifs :
En font partie les planches ou « frites » - ces dispositifs doivent être tenus par le nageur. Ils sont recommandés pour les enfants qui savent déjà nager et servent à améliorer les techniques apprises.

En tant que parents, il ne faut jamais se fier entièrement à ces dispositifs – et cela vaut aussi bien pour les brassards que pour les « frites » ou autres. Un tel dispositif ne remplace jamais le devoir de surveillance des adultes lorsque l’enfant est dans l’eau !

Les brassards sont cependant particulièrement adaptés, car ils renforcent le sens de l’équilibre. Ils soutiennent également la musculature du torse, car ils permettent à l’enfant d’avoir une situation optimale dans l’eau.

Risques des dispositifs d’aide à la nage

Les enfants ont malheureusement tendance à trop se reposer sur les dispositifs d’aide à la nage. Ils remarquent qu’ils n’ont plus besoin de faire d’efforts pour se maintenir sur l’eau et se laissent aller. Il en résulte un sentiment de sécurité trompeur. De plus, le risque existe que les petits refusent de se séparer des dispositifs d’aide. Car en effet, apprendre à nager ne va pas de soi et prend du temps. De nombreux enfants apprécient le confort des dispositifs d’aide et refusent alors de faire l’effort d’apprendre à nager.

Les enfants doivent aussi barboter avec les parents sans dispositif d’aide

La maman ou le papa est la meilleure aide pour le bébé ou l’enfant. Le fait de jouer avec l’enfant dans l’eau renforce le lien et la confiance de manière durable. Laisser les enfants barboter sans dispositif d’aide permet aussi de développer leur confiance en soi et leur autonomie.

Entraîner cela de manière ludique dans le cadre d’un cours d’éveil aquatique.

A quoi faut-il veiller pour une baignade en toute sécurité ?

Pour assurer la sécurité des enfants pendant la baignade, certaines règles de base doivent impérativement être respectées.

  • Les enfants qui ne savent pas encore nager doivent être constamment sous surveillance lorsqu’il sont à proximité de l’eau.
  • Il est conseillé de privilégier les plages, lacs et piscines surveillés par un sauveteur. De plus, les endroits avec de la végétation et des pierres peuvent être dangereux, les petits risquant de glisser puis de tomber dans l’eau.
  • Il faut éviter d’aller dans l’eau avec un estomac vide ou plein ou lorsque l’on a très chaud.
  • La baignade en cas d’orage est absolument taboue.

Les parents ne doivent pas répercuter leurs craintes sur les enfants

Il est tout à fait normal que les parents aient des craintes lorsque leurs enfants commencent à découvrir l’eau. Il est cependant important de veiller à ne pas faire ressentir ces peurs aux enfants qui risqueraient alors d’être déstabilisés et de paniquer.

Barboter avec des enfants de un à trois ans – conseils importants !

En règle générale, un bébé flotte dans l’eau – raison pour laquelle ils ont autant de plaisir à barboter. Cependant, il faut garder en mémoire que les capacités motrices du bébé ne sont entièrement développées qu’à partir de l’âge de quatre ans. Avant, il est inutile d’essayer d’apprendre au bébé à nager – il serait totalement dépassé. Il est bien plus important de lui faire découvrir le plaisir d’être dans l’eau. Le fait que l’enfant et les parents aient un contact corporel étroit lorsqu’ils sont dans l’eau renforce aussi le lien entre eux.

 

Tags:

Ton appréciation

5/5 (1 Stimme)

COMMENTAIRES (0)