Bébé pleure le soir ? Voici comment l’aider

Comment calmer un bébé qui pleure ? © natalialeb - AdobeStock.com

C’est le soir entre 18 et 20 heures. Les parents sont fatigués de la journée et souhaitent se reposer. Mais bébé pleure et ne parvient pas à se calmer. Cela peut être frustrant et déstabilisant. Mon bébé est-il typiquement un « bébé qui pleure beaucoup » ? A-t-il besoin de quelque chose ? Une chose est sûre, vous n’êtes pas seuls dans ce cas. De nombreux bébés ont une phase de pleurs.

Publicité

La phase de pleurs

La phase de pleurs commence souvent vers la troisième semaine et prend fin au 4e mois. Les pleurs surviennent par vagues. Le bébé sert les poings et pleure pendant plusieurs minutes. Les cris augmentent puis s’apaisent. Les pleurs d’un bébé ont toujours une cause. Normalement, un bébé se manifeste lorsqu’il a faim, lorsque ses couches sont pleines, s’il s’ennuie ou ressent un mal être.

Le soir, d’autres causes viennent s’ajouter. Ton bébé est fatigué et ne parvient pas à s’endormir (Voici les meilleurs conseils pour l’endormissement). En pleurant, il se surstimule et a parfois encore plus de peine à s’endormir. Ou il assimile sa journée, est agité et réagit par des cris. Ou alors il souffre de maux de ventre et de ballonnements (Voici comment lutter contre les coliques) qui sont particulièrement violents le soir.

Conseils pour calmer le bébé

La première chose à faire est d’exclure toutes les causes normales qui peuvent faire pleurer le bébé. Donne-lui le sein ou le biberon. Contrôle ses couches. Occupe-toi de lui, berce-le, chante-lui une chanson. Pour le calmer, porte-le, il parviendra mieux à s’endormir. Les bébés doivent aussi apprendre à s’endormir dans leur lit. Le fait d’avoir un contact physique avec papa ou maman les aidera. Si l’enfant a mal au ventre, un léger massage peut aider. Voici d’autres conseils pour calmer bébé.

Le fait que tu te sentes dépassé/e est normal. Cela ne fait pas de toi un mauvais parent. Un parent ne peut pas ignorer les pleurs du bébé. Et cela stresse. Mais ne secoue jamais ton bébé !

Pense aussi à faire de petites pauses. Va te promener, téléphone à une amie, prends un bain, bois un thé ou lis un livre. Cherche du soutien dans ton environnement ou de l’aide auprès de ta sage-femme, d’une puéricultrice, chez Pro Juventute ou Elternnotruf.

Quand parle-t-on d’un « bébé qui pleure beaucoup » ?

Seule une minorité des enfants sont des bébés qui pleurent beaucoup. Cette phase ne dure généralement que jusqu’à trois mois mais est très difficile à supporter pour les parents. L’enfant pleure environ trois heures par jour pendant trois jours par semaine, sur une période d’au moins trois semaines. Les causes des pleurs sont inconnues. Les parents ne font normalement rien de faux. Si tu es parent d’un tel enfant, accorde-toi des pauses, car les pleurs de ton enfant peuvent te pousser à la limite. Idéalement, relaye-toi avec ton partenaire. Si la situation devient trop difficile, il est important de ne pas avoir mauvaise conscience, mais d’aller chercher de l’aide.

Le fait qu’un bébé pleure est tout à fait normal, surtout les premiers mois et le soir. Presque tous les parents connaissent une telle situation. Tout comme le sentiment de frustration ou d’impuissance. Ne te laisse pas abattre par cela. Sois là pour ton bébé et surtout, accorde-toi suffisamment de pauses pour te reposer.

Tags:

Ton appréciation

0/5 (0 Stimmen)

COMMENTAIRES (0)