Comment être un bon père ?

Comment être un bon père ?

En Suisse, beaucoup de pères prennent des vacances après la naissance de leur enfant et s’en occupent avec fierté. Ils aident leur partenaire aussi bien que possible (à condition qu’elle le laisse faire…). Il n’est pas facile de s’habituer au nouveau rythme et à la nouvelle situation de vie avec un bébé. De nos jours, le père ne se définit plus seulement dans son rôle de soutien économique de la famille.

Publicité

Être papa

Il n’est pas facile de devenir père. Bien que des études et des tendances montrent que les hommes s’adonnent entièrement à leurs tâches, il en reste encore qui redoutent leur nouveau rôle de père. Autrefois, le père s’occupait de ses enfants seulement quand ils étaient plus grands, alors qu’aujourd’hui il tient son rôle dès la naissance. Les femmes sont souvent la personne de référence à la crèche, à l’école enfantine ou à l’école. Comme les enfants passent une grande partie du temps dans ces institutions, il est important qu’à la maison une personne de référence masculine soit présente. Le père est pour son fils le premier exemple masculin. Ce n’est donc pas seulement à la puberté que le père joue un rôle important. Un père a également une importance particulière pour sa fille.

La paternité et ses tâches

Par le passé, les enfants avaient déjà un certain âge lorsque le papa commençait à s’occuper d’eux. La nature est faite ainsi que pendant les premières phases de vie, la proximité avec la mère est particulièrement forte. Le fait que les pères se tiennent à l’écart pendant cette période peut avoir des conséquences importantes. Pendant ces premiers mois de vie, les enfants développent un lien, une relation basée sur des sentiments intenses. C’est un lien avec la maman et aussi avec le papa si ce dernier est présent pendant cette période.

Le quotidien avec un enfant

Être père est un vrai défi pour beaucoup d’hommes exerçant une activité professionnelle. Il n’est pas toujours facile de concilier la vie de famille et la vie professionnelle. Des psychologues ont trouvé des astuces pour apprendre à un « bon » père à accomplir toutes ses tâches. Avant tout, il doit avoir (beaucoup) de temps pour son enfant et sa famille, idéalement deux à trois heures par jour. Être père signifie aussi donner les soins à son enfant (langer, baigner, masser, etc.), jouer et s’amuser avec lui. Le papa idéal connaît les faiblesses et les points forts de ses enfants, il suscite des émotions et leur montre aussi ses propres sentiments. Il est important qu’il participe au quotidien de son enfant afin que ce dernier ressente combien il est précieux pour son père. Ces conseils sont plus facile en théorie qu’en pratique.

En résumé, le père parfait n’existe pas. Aucun papa n’arrive au quotidien à être un père idéal, à avoir assez de temps et à toujours trouver le ton juste pour ses enfants, même s’il a la meilleure volonté du monde.

 

Tags:

Ton appréciation

2,5/5 (12 Stimmen)

COMMENTAIRES (0)