Troubles de la concentration « démence de l’allaitement »

Troubles de la concentration « démence de l’allaitement »
démence de l’allaitement © Tyler Olson - AdobeStock.com

Certaines femmes commencent à avoir des troubles de la concentration déjà pendant la grossesse. Après l’accouchement, beaucoup de jeunes mamans ont tendance à oublier les choses. Ne te fais pas de souci si tu ne sais plus où tu as posé tes clés et que tu es contrainte de faire sonner ton téléphone portable pour le retrouver : ces troubles de mémoire sont parfaitement normaux lorsque tu deviens maman.

Publicité

Il existe plusieurs explications aux troubles de la mémoire après l’accouchement : suite à la naissance de l’enfant, plus rien n’est comme avant. Il en va de même de la concentration et de la mémoire de la jeune maman. Le manque de sommeil, les hormones, la période d’allaitement ou la carence en fer peuvent être à l’origine de la « démence de l’allaitement ».

Manque de sommeil

Le manque de sommeil dû à ton enfant qui te réveille pendant la nuit peut être l’une des causes principales des troubles de mémoire : si tu dors peu pendant la période d’allaitement, les cellules de ton cerveau n’ont pas le temps de se régénérer. Pour qu’elles puissent enregistrer correctement, il faut que tu dormes suffisamment. Ton entourage te conseille certainement d’aller te coucher dès que ton bébé dort. Une heure de sieste ne rétablira pas ta pleine capacité de concentration, mais tes cellules grises apprécieront certainement cette petite pause.

Hormones

Pendant l’accouchement, ton corps a sécrété du cortisol. Il le fait également si tu dors peu ou si tu es stressée. L’ocytocine sécrétée pendant la naissance a également des effets : ces deux hormones réduisent la capacité à se souvenir. Ce fait a cependant aussi un côté positif : sans cortisol, tu te rappellerais beaucoup plus précisément des douleurs de l’accouchement – et tu hésiterais peut-être à avoir un autre enfant. L’ocytocine calme et veille à ce que tu te concentres entièrement sur ton enfant pendant l’allaitement – même si elle entraîne des pertes de mémoire. Evite toute sorte de stress et détends-toi, en faisant du yoga, en écoutant de la musique ou en lisant un roman. Si tu n’as pas le temps de le faire, concentre-toi sur ton enfant.

Carence en vitamines et en substances nutritives

Pour bien travailler, ta mémoire a besoin de vitamine B12, d’acide folique, de zinc et de fer. Si tu souffres d’une carence en vitamines ou en oligoéléments, les troubles de la concentration après l’accouchement peuvent s’aggraver. Si tu manques de fer, mange de la viande rouge, des graines de tournesol et des pistaches. Le fait de boire du jus d’orange en mangeant aide à assimiler le fer. Le pain complet, le fromage à pâte dure, le maïs, les noix et les germes de blé sont pleins de zinc. La vitamine B12 se trouve dans les œufs, le lait et la viande. Tu trouveras de l’acide folique dans les fraises et les oranges. Attention, cela peut cependant irriter les fesses de ton bébé pendant la période d’allaitement.

 

Tags:

Ton appréciation

3,9/5 (16 Stimmen)

COMMENTAIRES (0)