Louer ou acheter un tire-lait ?

Les futurs parents auront de nombreuses dépenses pendant la grossesse. Diverses listes de choses qui doivent être absolument achetées se trouvent dans les différents guides et sur Internet. En plus de l’équipement utile pour le bébé, l’achat d’un tire-lait est aussi souvent conseillé. Mais qui a vraiment besoin de cet achat ? N’est-il pas suffisant d’emprunter un tire-lait ?

Publicité

Acheter ou louer un tire-lait ?

Les motifs d’utilisation d’un tire-lait pendant la période de l’allaitement sont multiples. De nombreuses mamans ont des mamelons douloureux, souffrent d’engorgement, ont une production de lait maternel trop abondante ou insuffisante, ou le bébé a des difficultés à téter. Lorsque la maman reprend le travail pendant la période de l’allaitement ou aimerait simplement sortir le soir, elle n’est pas obligée de sevrer son enfant, car elle peut se servir du tire-lait. Si tu souhaites l’utiliser sur une plus longue durée, il est utile de calculer la variante la moins chère entre achat ou location. L’achat dépend donc de la fréquence d’utilisation.

Combien coûte un tire-lait et où l’acheter ?

Les tire-laits manuels sont disponibles à partir de CHF 5. Ils ne sont donc pas disponibles à la location. Il en va autrement des modèles électriques. Si la maman doit souvent tirer son lait, les tire-laits électriques sont conseillés, car ils représentent un gain de temps et d’énergie. Ils sont disponibles en pharmacie ou dans les magasins pour bébés. Tu constateras rapidement que les prix des différents modèles varient fortement en fonction des options de réglage et de la puissance du tire-lait. Les variantes simples sont disponibles à partir de CHF 80, tandis que les modèles haut de gamme dépassent les CHF 1000. Un tel appareil est un bon choix si tu dois tirer ton lait en permanence.

Pour la location d’un tire-lait électrique, il faut compter entre CHF 3 et 3.50 par jour. Il faut aussi calculer le prix du matériel supplémentaire. Pour les embouts de mamelons et les tuyaux, il faut compter entre CHF 25 et 30 en plus, car ils ne sont pas loués pour des raisons d’hygiène.

La caisse-maladie prend-elle en charge la location mensuelle ?

Aucune caisse-maladie ne prend en charge la totalité des coûts. La location d’un tire-lait, ainsi que les accessoires d’allaitement (comme les compresses d’allaitement) sont partiellement remboursés par l’assurance obligatoire des soins (état 10.2017) :

Frais de location de base pour tire-lait électrique (CHF 6.30 remboursés par la caisse)

Location tire-lait électrique (coût env. CHF 3.45/jour, contribution de la caisse-maladie CHF 2.00/jour)

Kit d’accessoires pour tire-lait électrique (coût env. 45.20, contribution caisse-maladie CHF 17.10)

Achat tire-lait manuel (coût env. CHF 89.00, contribution caisse-maladie CHF 30.60)

Tu as besoin d’une attestation de ta sage-femme ou de ton gynécologue pour le remboursement par la caisse-maladie.

Conclusion
Si tu cherches un tire-lait pendant la grossesse, décide d’abord à quelle fréquence et pendant combien de temps tu as prévu de l’utiliser. Il vaut vraiment la peine de comparer les prix, tant à l'achat qu'à la location, car les différences sont parfois élevées. Ta sage-femme peut certainement aussi te donner des conseils utiles. Tu peux aussi emprunter d’abord ton modèle favori pour tester s’il répond entièrement à tes attentes.

Plus à ce sujet :

Tirer le lait maternel
Allaiter & travailler

Tags:

Ton appréciation

5/5 (1 Stimme)

COMMENTAIRES (0)