Le problème des mangeurs permanents

Le problème des mangeurs permanents
Le problème des mangeurs permanents © Teodor Lazarev / AdobeStock.com

Il est bien connu qu’une alimentation saine est très importante pour les enfants. Les repas équilibrés favorisent la santé, le développement et les performances de ton enfant. Tu as certainement déjà remarqué que le comportement face à la nourriture varie d’un enfant à l’autre. De nombreux enfants semblent manger en permanence. Ils dévorent toutes sortes de choses. Cela n’est pas un comportement alimentaire sain.

Publicité

La tentation est grande

Il est facile pour les mères et les pères de donner un petit en-cas à leur bébé ou enfant, car le choix proposé par l’industrie alimentaire moderne est grand. Le petit pleure ? On lui donne une galette de riz. Le bébé a besoin d’être occupé ? Le biberon est la solution parfaite. Peut-être tu as déjà aussi eu l’impression que les petits mangent ou boivent en permanence. Le petit-déjeuner, le dîner et le souper disparaissent peu à peu. Les parents ont peu ou pas de temps. Tout doit être fait rapidement. On accorde trop peu d’importance à l’alimentation. À chaque fois que l’enfant pleurniche, le problème est compensé par la nourriture. Et par la suite, l’enfant continuera à réclamer haut et fort les « en-cas qui consolent ». Il a la possibilité de manger en tout temps et sur la durée.

À quoi mène l'alimentation permanente des enfants ?

Le résultat est que personne ne sait ce que les enfants ont mangé et bu durant la journée. Était-ce trop ou carrément pas assez ? Les aliments, étaient-ils nourrissants ? Y avait-il suffisamment de vitamines ? À table, lors de repas principaux, ces enfants ne mangent presque rien.

En outre, les enfants s’habituent à ce que la nourriture soit utilisée comme moyen de consolation et d’occupation. Cela entraîne une relation perturbée avec la nourriture et il est difficile de s’en défaire.

L’organisme des enfants se développe de manière à stocker trop de graisses en remplissant les réservoirs d’éléments nutritifs, ou à faire exactement l’inverse : si l’organisme apprend qu’il reçoit constamment de la nourriture, il n’a pas besoin de stocker. Le métabolisme se dérègle. À terme, l’enfant aura des problèmes qui pourraient être évités.

Respecter les repas principaux

Les parents doivent premièrement prendre le temps pour manger et boire. Il est important d’accorder de la place et du temps aux petit-déjeuner, dîner et souper. Les repas doivent être un rituel et ne doivent pas être négligés. Il est naturellement permis de consommer des snacks entre les repas. L’enfant doit cependant apprendre qu’il y a des repas principaux pour lesquels la famille se réunit afin de manger ensemble. Les adultes ont un rôle de modèle.

Plus à ce sujet :

Sucre caché dans les aliments

Règles pour un comportement alimentaire sain

Conseils pour les « mauvais » mangeurs

Tags:

Ton appréciation

5/5 (1 Stimme)

COMMENTAIRES (0)