Stress scolaire – que faire ?

Stress scolaire – que faire ? © soupstock / AdobeStock.com

Notre monde est de plus en plus stressant et frénétique – et pas uniquement pour nous les adultes et notre travail, mais aussi pour nos enfants à l’école. Le stress scolaire n’est pas rare et ne doit pas être sous-estimé.
Le stress – sous quelque forme que ce soit – doit être pris au sérieux. Si le niveau de stress dure trop longtemps et que l’enfant ne parvient pas à se détendre suffisamment, les conséquences peuvent être graves. Elles sont aussi bien physiques que psychiques. Il est donc important d’entreprendre quelque chose contre le stress scolaire !

Publicité

Raisons possible du stress scolaire

Les motifs du stress scolaire peuvent être très diverses. Une différence doit cependant être faite entre le stress scolaire temporaire (p. ex. juste avant un examen) ou durable qui est dû à des causes plus profondes. Le fait que l’enfant soit sous-stimulé, sur-stimulé, mobbé par ses camarades ou qu’il ait trop d’ambitions peuvent causer un stress. Il faut préciser cependant que ces dernières années, les exigences scolaires (et par conséquent la pression sur les enfants) ont augmenté. Il est d’autant plus important de soutenir ton enfant, de l’écouter et de détecter ainsi que de réagir rapidement si tu remarques des changements chez lui.

 

Comment détecter si mon enfant est stressé l’école ?

La manifestation du stress scolaire varie d’un enfant à l’autre. Cependant, si tu remarques un changement de comportement, par exemple un manque de motivation fréquent, une irritabilité marquée, etc., il se peut que ton enfant soit sous pression. Si ton enfant ne va plus volontiers à l’école ou a de la peine à se lever le matin, cherche la discussion avec lui. Dans ce contexte, il est important qu’il te fasse confiance et que tu évites les reproches.

Parle ouvertement avec ton enfant de la situation et demande-lui directement ce qui déclenche son stress. Souvent, la raison et la solution à celle-ci sont trouvées rapidement.  Si tu n’y parviens pas, un entretien avec l’enseignant peut vous aider. Si ton enfant est sous ou sur-stimulé ainsi qu’en cas de mobbing grave, un changement de classe ou d’école peut s’avérer nécessaire. Si le stress perdure malgré tous les efforts et tentatives de changement, il est conseillé de demander de l’aide au psychologue scolaire. Celui-ci est formé pour trouver en discutant avec ton enfant où est la cause du stress et, le cas échéant, s’il se met lui-même la pression. Un enfant peut faire un burnout dont les symptômes et effets sont les mêmes que chez un adulte. Il est essentiel de détecter rapidement le burnout et de traiter l’enfant pour éviter les conséquences graves.

En conclusion, presque tous les enfants souffrent de temps à autre de stress scolaire. Si cet état est passager, il n’est pas nécessaire de se faire du souci. Veille cependant à aménager pour ton enfant des pauses de calme au quotidien. Les nombreux loisirs peuvent renforcer le stress scolaire, car en effet, même le stress positif est une forme de stress – et il faut de la tranquillité et du calme pour compenser le tout. Heureusement, dans la plupart des cas, le stress scolaire peut être réduit drastiquement grâce à quelques changements.

Tags:

Ton appréciation

5/5 (1 Stimme)

COMMENTAIRES (0)