• FR  > 
  • Enfant  > 
  • Ecole  > 
  • Pas envie d’aller à l’école ? 10 conseils pour motiver

Pas envie d’aller à l’école ? 10 conseils pour motiver ton enfant

Pas envie d’aller à l’école ? 10 conseils pour motiver ton enfant © detailblick-foto / AdobeStock.com

Il est normal, dans une certaine mesure, que les enfants n’aiment pas aller à l’école. Ils préfèrent avoir davantage de libertés sur leur chemin vers l’âge adulte. Mais cela devient problématique s’ils font un blocage. Nous te donnons ici un aperçu des causes possibles et t’aidons à trouver des solutions constructives. Accroître la pression sur l’enfant ne fait souvent qu’ajouter des problèmes. Il est donc important de faire preuve d’empathie et de tact.

Publicité

Dix conseils pour stimuler la motivation pour l’école

1. Réduire la pression
Nous sommes tous bien intentionnés envers les enfants et obtenons pourtant souvent le contraire de leur part. Il est important d’accepter leurs points faibles pour éviter de susciter des angoisses. Parfois, les enfants n’osent pas montrer leurs notes à la maison, car nos attentes sont trop élevées. Si tu exerces moins de pression et fais preuve de compréhension, ton enfant percevra plus positivement son quotidien à l’école.

2. Échanges réguliers
La cause d’une motivation insuffisante reste souvent inconnue, car les enfants n’osent pas en parler spontanément. Pour recevoir des informations importantes, tu dois avoir des échanges réguliers avec ton enfant. A-t-il peur de certains élèves ? Y-a-t-il du mobbing dans la classe ? Se sent-il mis sous pression ? Est-il dépassé ou pas assez stimulé ? Tu peux réagir de manière adaptée si tu connais les causes de son manque de motivation.

3. Accompagner les devoirs
Pour déceler de bonne heure des difficultés d’apprentissage et déficits, il est utile que les parents s’intéressent aux devoirs de l’enfant et, si nécessaire, les lui réexpliquent et répondent aux questions. Il est cependant important de ne pas faire les devoirs à sa place dès qu’ils se compliquent. L’enfant n’apprendrait pas et aurait davantage de difficultés à l’école. Sa motivation augmentera s’il trouve finalement les solutions seul.

4. Rester en contact avec les enseignants
Les enseignants sont généralement les mieux renseignés au sujet de problèmes ou tensions avec les autres élèves. Il est donc important que les parents participent régulièrement aux réunions de parents d’élèves ou demandent un entretien individuel avec l’enseignant pour recevoir les informations actuelles. En cas de problème, des stratégies peuvent être développées en collaboration avec le corps enseignant.

5. Temps libre pour compenser
Dans la société actuelle très orientée sur la performance, les enfants manquent de plus en plus de temps libre. L’enseignement a certes une réelle importance. Néanmoins, un enfant doit avoir du temps pour jouer. Les parents doivent veiller à ce qu’il ait régulièrement du temps pour se défouler physiquement et jouer librement avec d’autres enfants, en dehors de toute pression d’apprentissage.

6. Appui
S’il existe une réelle difficulté d’apprentissage ou un trouble de l’attention, il faut agir de bonne heure. Il est important de stimuler l’enfant pour le motiver, avec le soutien d’un psychologue ou des cours d’appui réguliers. Différentes solutions peuvent être envisagées en fonction de l’origine des problèmes.

7. Intégration dans des structures sociales
Pour certains enfants, il est difficile d’entrer en contact avec leur environnement social. Si cela devait être le cas de ton enfant, tu peux trouver des solutions avec lui pour renforcer son intégration. En fonction de ses intérêts, il pourra peut-être trouver ce qu’il lui faut dans une association pour enfants qui souffrent du même problème.

8. Paroles positives
Les paroles valorisantes sont simples, mais si souvent négligées. Les enfants ont besoin de la reconnaissance de leurs parents et cela est important pour leur développement. Encourage ton enfant, et pas seulement pour les bons résultats, mais aussi s’il est persévérant pour faire ses devoirs ou pour un retour à l’heure à la maison. Ou tu lui dis simplement que tu l’aimes comme il est, avec toutes ses qualités. Cela le valorise et est un baume pour son cœur.

9. Changement d’école
Si ton enfant fait l’objet de harcèlement, la meilleure solution peut consister en un changement de classe ou même d’école si toutes les autres mesures échouent. Cela permettra à ton enfant de prendre un nouveau départ.

10. Stimuler les intérêts et les talents
Ton enfant a des intérêts ou talents particuliers ? Les parents doivent alors essayer de les stimuler de manière ciblée. Cela peut être du ballet, de la poterie ou de l’escalade. Il est important que les parents ne cherchent pas à forcer leurs enfants pour une activité qu’ils souhaitent leur voir faire. L’enfant doit pouvoir décider seul, dans la mesure où la situation financière et les possibilités le permettent.

L’école est essentielle et une partie importante dans la vie d’un enfant. Une gestion constructive des problèmes augmentera le niveau de motivation et ton enfant se sentira renforcé et accompagné.

 

 

Tags:

Ton appréciation

5/5 (1 Stimme)

COMMENTAIRES (0)