• FR  > 
  • Enfant  > 
  • Ecole  > 
  • Légasthénie : de quoi s’agit-il et comment aider l’enfant ?

Légasthénie : de quoi s’agit-il et comment aider l’enfant ?

Légasthénie : de quoi s’agit-il et comment aider l’enfant ? © Elena / AdobeStock.com

La légasthénie est une capacité réduite à apprendre le langage écrit. Il s’agit donc d’un trouble de la capacité à lire et à écrire. La légasthénie chez un enfant est considérée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) comme un trouble du développement à l’école.

Publicité

Définition de la légasthénie

La légasthénie n’est donc pas un déficit général chez l’enfant. Les déficiences intellectuelles ou l’influence du milieu familial peuvent être exclues chez un enfant légasthénique.

En règle générale, il s’agit de troubles de la perception et du traitement du langage. Si l’enfant est marginalisé à cause de sa légasthénie, d’autres troubles du développement peuvent cependant apparaître avec de nouveaux symptômes qui péjorent la situation. En l’absence d’intervention, les enfants concernés peuvent développer un état dépressif et des peurs. Il est donc essentiel de diagnostiquer la légasthénie de bonne heure afin de prendre les mesures nécessaires. Dans ce cas, l’intégration de l’enfant dans le système scolaire et l’environnement social se fait généralement sans problème.

Délimitation d’avec la dyslexie

Souvent, la légasthénie est assimilée à la notion de dyslexie, ce qui n’est pas correct. La dyslexie est un terme pédagogique qui se réfère à un déficit en matière d’apprentissage de la lecture et de l’écriture. La différence importante est que la dyslexie est un déficit alors que la légasthénie est traitée comme un trouble clinique. Une dyslexie peut être traitée par des moyens pédagogiques qui permettent d’améliorer le déficit. Les symptômes d’une dyslexie peuvent être entièrement éliminés grâce à de l’enseignement supplémentaire et d’autres mesures. Il est donc important de différencier les notions et de prendre les mesures appropriées à chaque cas.

Traitement de la légasthénie

Le traitement doit être spécifique aux symptômes et dépendre du degré de gravité de la légasthénie. Un médecin spécialisé posera donc le diagnostic pour que les mesures thérapeutiques puissent être prises. Si le trouble est diagnostiqué chez un enfant et délimité d’avec le déficit de lecture, il faudra non seulement identifier les faiblesses, mais surtout les forces afin d’aider l’enfant de manière positive à l’école. Les enfants concernés ont souvent peur de l’échec et une image négative d’eux-mêmes. Il est donc essentiel de mettre en place des mesures thérapeutiques constructives et positives.

Si d’autres troubles se sont développés avec la légasthénie, ils doivent être traités par des mesures thérapeutiques. En cas de troubles anxieux ou de dépression, une psychothérapie est indispensable pour garantir le succès thérapeutique concernant la légasthénie. Plus les symptômes sont détectés et traités de manière précoce, plus les perspectives d’amélioration et d’intégration sont meilleures.

Contrairement à la dyslexie, la légasthénie ne peut cependant pas être guérie. Toutefois, avec les bonnes approches thérapeutiques, les enfants apprennent à gérer leur trouble et à vivre une vie quasiment normale. Les écoles connaissent ce trouble et font preuve de beaucoup de compréhension. En cas d’évolution positive, une thérapie permet de réduire les symptômes au minimum.

Réagir de bonne heure

Si tu remarques que ton enfant a beaucoup de peine à lire et à écrire, cherche d’abord la discussion avec son enseignant. Il est essentiel d’aider l’enfant le plus rapidement possible. Dans le cas contraire, les problèmes risquent de s’accumuler et l’enfant peut se sentir exclu et déprimé. Grâce à une thérapie, l’enfant apprendra à gérer le trouble de manière constructive et réfléchie. Il apprendra aussi à l’accepter et à maîtriser le quotidien scolaire malgré sa légasthénie.

Tags:

Ton appréciation

5/5 (1 Stimme)

COMMENTAIRES (0)