Coronavirus : vaccination pendant la grossesse

La vaccination contre le COVID-19 pendant la grossesse @ velishchuk - AdobeStock.com

Une grossesse est un heureux évènement, mais cette belle période est actuellement atténuée par le coronavirus. L’OFSP, la CFV le et la SGGO ont décidé (28.5.21) de permettre à toutes les femmes enceintes de se faire vacciner. Voici plus d’information à ce sujet.

Publicité

Pourquoi les femmes enceintes font-elles partie du groupe à risque ?

Selon une étude de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) menée en partenariat avec la Société suisse de gynécologie et d'obstétrique, le risque d’attraper le coronavirus est élevé pendant la grossesse. Tu fais donc partie des personnes à risque. Les recherches actuelles indiquent que les femmes enceintes présentent un risque plus élevé de complications graves que les autres femmes du même âge.

Le risque d’accoucher prématurément peut aussi augmenter. Une évolution plus sévère de la maladie ne concerne cependant pas toutes les futures mamans. Certaines femmes enceintes plus âgées ont par exemple contracté une forme plus grave de la maladie. Le surpoids et des maladies chroniques préexistantes sont aussi des facteurs dangereux pour les femmes enceintes.

Critères de vaccination pour les femmes enceintes

Initialement, une vaccination contre le COVID-19 n’a pas été recommandée aux femmes enceintes par manque de  données. Puis, à partir du 18 mai 2021, la vaccination a été recommandée à celles atteintes de l’une des maladies  chroniques définies pour les personnes vulnérables au COVID-19 ainsi qu’à celles présentant un risque accru d’exposition au COVID-19. Cette recommandation s’appliquait sous réserve du consentement écrit de la patiente, recueilli lors d’un entretien d’information complet, et d’une prescription par le ou la spécialiste en gynécologie et obstétrique.

Désormais, la vaccination avec les vaccins à ARNm autorisés en Suisse est recommandée à toutes les femmes enceintes, idéalement à partir du deuxième trimestre.

La vaccination contre le COVID-19 a-t-elle une influence sur la fertilité ?

Les vaccins à ARNm contre le COVID-19 n’ont pas d’effet négatif sur la fertilité de l’homme ou de la femme. Une grossesse peut être entamée sans délai d’attente après une vaccination avec un vaccin à ARNm.

Puis-je me faire vacciner pendant l’allaitement ?

La vaccination est expressément recommandée aux femmes envisageant une grossesse. Les vaccins à ARNm contre le COVID-19 peuvent être administrés sans restriction pendant la période d’allaitement. Il a été démontré qu’après une vaccination, les anticorps sont transmis à l’enfant via le lait maternel. Il reste à savoir si l’enfant obtient ainsi une certaine protection contre le COVID-19.

Source: Gynécologie Suisse SGGG, Berne

 

 

Femmes enceintes et le vaccin contre le coronavirus : sûr ou risqué ?

Jusqu'à présent, rien ne prouve que la vaccination puisse être particulièrement risquée pour les femmes enceintes. Bien que les futures mères n'aient pas encore été testées dans le cadre d'essais cliniques, les études sur les animaux portants n'ont montré aucun risque élevé.

Les mères qui allaitent transmettent leurs anticorps par le lait maternel. Ton bébé reçoit de cette manière la même immunité que toi. L’efficacité de la vaccination fait toujours objet de recherches.


Si ta grossesse se passe normalement, fais tout pour éviter de contracter le virus, mais ne panique pas. Il est important de respecter strictement les mesures d’hygiène, d’éviter les rencontres à risque et de limiter tes contacts sociaux. Si tu fais déjà partie de personnes à risque, si tu souffres par exemple d’une maladie chronique ou de troubles comme l’hypertension, parles-en avec ton médecin pour décider ce qu’il convient d’entreprendre.

Tags:

Ton appréciation

4/5 (1 Stimme)

COMMENTAIRES (0)